Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Diagnostic Plomb dans les habitations

DC2I - Diagnostic, Conseils et Innovation en Immobilier

Le diagnostic plomb dans les habitations avant 1949

Le risque de présence de plomb dans les habitations construites avant le 1949 est un sujet grave et souvent négligé par les propriétaires. En effet, le plomb est un métal toxique qui peut se retrouver dans la peinture des murs et plafonds de ces anciennes maisons. Lorsque cette peinture s’écaille ou s’effrite, des particules de plomb peuvent se libérer dans l’air et être inhalées par les habitants, ce qui peut entraîner de graves problèmes de santé, en particulier chez les jeunes enfants et les femmes enceintes.

Le Constat de Risque d’Exposition au Plomb ou « CREP »

Face à ce risque, il est crucial de faire contrôler son logement par un diagnostiqueur certifié. Ce professionnel qualifié pourra réaliser un diagnostic plomb (CREP), qui consiste en des prélèvements de peinture et des mesures pour déterminer la concentration de plomb dans le logement. En fonction des résultats, des mesures pourront être prises pour éliminer le risque de contamination par le plomb, comme le retrait ou l’encapsulation de la peinture contaminée.
Il est important de souligner que la présence de plomb dans un logement ne se détecte pas toujours à l’œil nu, c’est pourquoi un diagnostic professionnel est essentiel. De plus, en cas de vente ou de location d’un bien immobilier construit avant le 1er janvier 1949, le diagnostic plomb est obligatoire et doit être fourni aux futurs occupants.
Il est primordial de sensibiliser les propriétaires et les locataires sur les dangers du plomb et sur l’importance de faire contrôler son logement régulièrement. La santé des habitants est en jeu, il ne faut pas prendre ce risque à la légère. Faire appel à un diagnostiqueur certifié est un geste responsable pour protéger la santé des occupants.

Le diagnostic plomb avant travaux

Il est également recommandé de faire réaliser un diagnostic plomb dans le cadre de travaux de rénovation ou de réhabilitation d’une maison ancienne, afin de s’assurer que les travaux ne vont pas libérer des particules de plomb dans l’air.

Le diagnostic du risque d’intoxication par le plomb des peintures (DRIPP)

Suite à un signalement des services médico-sociaux, de l’Agence Régionale de Santé, de la Préfecture, des occupants du local ou des service d’insalubrité, dans le cadre des procédures d’urgence de lutte contre le saturnisme, un Diagnostic du Risque d’Intoxication par le Plomb des Peintures (DRIPP) peut être demandé par le préfet.

Contrôle Après Travaux (CAT)

Après la réalisation de travaux palliatifs visant à supprimer l’accessibilité au plomb, un Contrôle Après Travaux (CAT) est réalisé afin de lever l’injonction préfectorale aux propriétaires du ou des locaux. Le contrôle après travaux inclut un contrôle visuel des éléments précédemment signalés dégradés et renfermant du plomb ainsi que des mesures de la concentration en plomb dans les poussières présentent sur le sol dans chacun des locaux ayant fait l’objet de travaux.

Partager